Les célébrations les plus bizarres de la Saint-Patrick
Actualités

Les célébrations les plus bizarres de la Saint-Patrick

Quand vous pensez à la Saint-Patrick et aux célébrations et défilés américains qui ont lieu, les États-Unis ont un moyen de tout rendre collant. Saint Patrick est un catholique respecté qui a introduit le christianisme en Irlande, il aurait dû expulser les serpents de l’île, ouvrant la voie aux saints. Mais la célébration en Amérique et ailleurs dans le monde n’a rien à voir avec le fait d’aller à l’église ou de rendre hommage à Saint-Patrick. Voici quelques célébrations plus étranges de la Saint-Patrick autour du monde.

A Toronto, Canada

Selon AOL, au cours des 35 dernières années, des hommes de Toronto ont fait de la randonnée dans la ville le jour de la Saint-Patrick pour boire un verre. Bien que la « ville » soit à 52 km de l’hôtel, elle est courante. Interdiction, habitude, soif, mais c’est étrange de l’admettre.

A Maryville, Missouri (USA)

Maryville, Missouri, est en compétition avec New Hope en Arkansas, accueillant le plus court défilé de la Saint-Patrick, qui mesure moins de 30 mètres de long.

A Las Vegas, Nevada (USA)

À Las Vegas, où tout est étrange, un restaurant de fruits de mer célèbre « Santa Cabbie », où les chauffeurs de taxi apprécient le petit-déjeuner, y compris les œufs verts et le jambon, et les céréales porte-bonheur.

Lire aussi :   Croisières aux Caraïbes : 4 destinations de rêves !

Dans le Massachusetts, USA

Au Massachusetts, un hôpital organise chaque année une célébration de « Paddy O’Carousel », un distributeur de médicaments de haute technologie. Ce gadget permet aux patients de recevoir des médicaments à des moments précis, ce qui libère du temps pour le personnel pour effectuer d’autres tâches.

A Chicago, USA

Chicago possède l’un des plus grands défilés des États-Unis, le premier étant de teindre la rivière en vert.

Dans le Nebraska, USA

O’Neil Nebraska inspire l’esprit de St. Patrick en laissant les enfants manger des œufs verts et du jambon, puis en peignant une énorme pierre de Blarney érigée à l’intersection de « Shamrock » .