Conseils

Comment obtenir un visa pour la Corée du Sud ?

Pour un court séjour touristique d’une durée inférieure à 90 jours, aucun visa n’est nécessaire. Au-delà de cette période, pour une demande de visa pour la Corée du Sud, il faudra vous munir de votre passeport, remplir un formulaire de demande accompagné de différents documents. Il faut compter quelques jours pour obtenir votre visa dédié à la Corée du Sud.

Une autorisation électronique de voyage

À compter du 1er septembre 2021, les voyageurs, qu’ils soient français ou européens, seront de nouveau dispensés de visa pour voyager en Corée du Sud. Ils devront néanmoins obtenir une autorisation électronique de voyage avant le départ, la K-ETA. Cette autorisation de voyage est requise pour les étrangers qui ont l’intention de se rendre en Corée du Sud à des fins touristiques, pour rendre visite à des proches, participer à des évènements, des réunions ou à des fins commerciales non lucratives. La K-ETA est valable deux ans ou jusqu’à expiration du passeport. La durée autorisée est de 90 jours pour la France. Cette autorisation peut être réclamée sur Internet. Vous pouvez également passer par une agence.

Le visa d’affaires ou longue durée

Au-delà de 90 jours pour tous les types (tourisme, affaires, études), le visa est obligatoire. Pour l’obtenir, il faut remplir un formulaire de demande accompagné du passeport original, d’une photo d’identité aux normes, d’une photocopie des billets d’avion aller et retour, d’une attestation de voyage, d’une photocopie de votre réservation d’hébergement, d’un extrait de votre casier judiciaire et les trois derniers bulletins de salaire. Pour une K-ETA, pour un visa, vous pouvez aussi passer par une agence agréée par l’ambassade de la Corée du Sud. Elle traitera votre demande en tant qu’intermédiaire. Elle vous évitera les démarches fastidieuses, les risques d’erreurs. Vous recevrez quelques jours plus tard votre visa ou votre K-ETA de manière sécurisée.

Lire aussi :   Guide du débutant pour devenir un expatrié